Abdoulaye-Timbo-Maire-de-Pikine-900x450

Abdoulaye Thimbo hôte de la Chambre de discipline budgétaire de la Cour des comptes

Audio en français

Audio en wolof

La a reçu un invité proche du président Macky Sall. C’est le quotidien Libération qui a donné l’information. Selon le canard, le maire de Pikine et oncle du Président de la République, Abdoulaye Thimbo, a été déféré devant la Chambre de discipline budgétaire de la Cour des comptes. Selon nos informations, il a été pris par l’Inspection générale d’État pour magouilles sur le carburant. Le même délit- du reste mineur- est reproché à son prédécesseur Pape Sagna Mbaye lui-même traduit devant la même instance.

Ils ne sont pas les seuls dans les situations. D’après nos sources, Cheikh Sarr, l’ancien édile de Guédiawaye et plusieurs membres de l’équipe qu’il dirigeait ont été mis à la disposition de la Chambre de discipline budgétaire. L’IGE les a formellement mis en cause dans des faits de délinquance primaire concernant la gestion du stade Amadou Barry.

A Fatick, c’est le percepteur-receveur municipal qui a été ferré par les vérificateurs qui ont recommandé sa traduction devant la Cour des comptes. Une recommandation froidement suivie par le Gouvernement.

Pour rappel, l’IGE était en mission dans les mairies de Kaolack, Dakar, Saint-Louis, Ziguinchor, Thiès, Guédiawaye et Pikine. A Dakar, une information judiciaire a été ouverte pour des faits de détournement avant que le maire Khalifa Sall et sept de ses collaborateurs ne soient inculpés et écroués pour la plupart. Pour Kaolack, comme le révélait Libération, une information judiciaire a été ouverte suite à des magouilles de haut vol sur un lotissement.

 

A noter qu’aucun grief n’a été découvert par l’IGE à Saint-Louis et Ziguinchor où les gestions de Cheikh Bamba Dièye et Abdoulaye Baldé ont été passés au crible.

 

 

 

Vos Commentaires

Partager l'article